3e réunion du Conseil Africain des Régulateurs


Publié le 14 Décembre, 2017 - 11:48

Sous l’égide du Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Économie Numérique, l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications, en collaboration avec l’Alliance SMART AFRICA organise la 3ème  réunion du Conseil Africain des Régulateurs des États membres de cette alliance, à Conakry, à l’hôtel Palm Camayenne,  les 14 et 15 décembre 2017. 

La mise en place du Conseil, découle de l’Alliance SMART AFRICA,  qui a pour vision de « transformer l’Afrique en un marché unique numérique » par une connectivité à haut débit,  pour accélérer le développement socio-économique de  l’Afrique . Cette alliance compte à ce jour vingt-deux (22) États membres dont la Guinée, plusieurs organisations régionales et internationales, des académies ainsi que des acteurs du secteur privé.
Cette  réunion de Conakry, qui est la 1ère à se tenir à l’extérieur du Rwanda, va réunir 14 pays africains dans le but de renforcer la coopération africaine pour la révolution numérique. Les échanges et débats porteront essentiellement sur les points suivants :

  • La Mise en œuvre du Réseau Africain Unique
  • L'Etat d’avancement de la mise en œuvre du Centre d'itinérance et d'échange et roaming hub
  • La problématique des  OTT (Over The Top)
  • La création et la mise en place des groupes de travail chargés d’identifier et d’étudier les questions liées à la réglementation et la régulation du secteur des TIC en Afrique 
  • Le niveau d’exécution des premières résolutions du Conseil Africain des Régulateurs.
  • Les Préparatifs du prochain SOMMET TRANSFORM AFRICA 2018

Il est à rappeler  que dans le cadre de la mise en œuvre du Réseau Unique Africain, six (06) pays de l’Afrique de l’ouest (Guinée, Sénégal, Togo, Sierra Leone, Côte d’Ivoire,  Mali, Burkina Faso), ont déjà rendu effectif le projet de« free roaming » depuis le 31 mars 2017. Ce  projet permet de réduire considérablement les coûts liés aux communications mobiles pour les populations en itinérance.