LE FRATEL

Brève Sur la 11ème réunion annuelle de FRATEL

 

Réunion du FRATEL en roumanie

A l’invitation de l’ANCOM de la Roumanie, la 11ème réunion annuelle du réseau FRATEL sur « La qualité de service : quel rôle du régulateur pour quels objectifs ? » a réuni à Bucarest, les 15 et 16 octobre 2013, une centaine de participants représentant 22 régulateurs membres du réseau francophone de la régulation des télécommunications et des acteurs du secteur.

M. Marius CATALIN MARINESCU, président de l’ANCOM de la Roumanie et Mme Victoria POPESCU, ministre plénipotentiaire au ministère des affaires étrangères de Roumanie, ont rappelé l’importance des échanges de la Roumanie avec ses partenaires francophones (cette année marque le 20ème anniversaire de son entrée dans la francophonie) et le défi de s’intégrer dans une économie mondiale numérique. Selon M. MARINESCU, la concurrence par les infrastructures est l’un des meilleurs moyens pour assurer la qualité du service.

Le président de FRATEL, M. DIABY Moustapha Mamy, directeur général de l’ARPT de Guinée, a ouvert les débats sur les différentes dimensions de la qualité de service qui reposent sur différents acteurs que le régulateur doit organiser afin de fournir le service attendu par le consommateur.

La réunion annuelle a par ailleurs été l’occasion d’adopter le rapport d’activité 2013 et le plan d’action 2014 du réseau, qui prévoit la tenue du prochain séminaire au printemps à Dakar sur « les attributions des licences 3G et 4G, et l’état des lieux de l’attribution du 1er dividende.», et l’organisation de la réunion annuelle au Maroc au second semestre sur « Quelles fréquences et quelle gestion du spectre pour répondre aux besoins de demain pour le secteur des communications électroniques ? ».

Durant cet évènement, l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications de la Guinée (ARPT) et l’Instance Nationale des Télécommunications de la Tunisie (INTT) ont procédé à la signature d’un protocole de coopération.