FOIRE AUX QUESTIONS

Liste des questions

COMMENT GERER SA CONSOMMATION DATA (INTERNET)

Conseil n° 1:
Désactivez les applications qui s'exécutent en arrière-plan enrestreignant l’accès à l’arrière-plan de l’application sous Android et en désactivant l'actualisation de l'arrière-plan sur les appareils iOS. Les données d'arrière-plan constituent l'un des problèmes les plus importants affectant la consommation de vos données et vous risquez même de ne pas vous en rendre compte. Des exemples tels que votre courrier électronique fonctionne pour synchroniser les nouveaux messages au fur et à mesure que vous les recevez, ou que votre téléphone télécharge automatiquement les nouvelles mises à jour des applications.

Conseil n° 2:
Désactivez les services de localisation dans la section localisation du menu de réglage. Sauf si cela est nécessaire, par exemple lorsque vous utilisez Google Maps et d’autres services de géolocalisation, il est préférable de laisser cette option désactivée pour sauver vos méga-octets.

Conseil n° 3:
Utilisez la connexion WiFi pour télécharger des applications, faire des mises à jour logicielles ou pour diffuser du contenu vidéo et audio.

Conseil n° 4:
Désactivez les notifications d'applications pour les empêcher de consommer vos données en arrière-plan.

Conseil n° 5:
Installez une application pour surveiller la consommation data sur votre appareil pour savoir quelles applications consomment vos données. Découvrez les applications populaires pour surveiller l’utilisation  des données – Traffic Monitor,  My Data Manager ou Data Usage Monitor sur Play Store et My Data Manager –Track Usage, Advanced Data Usage Tracker ou DataFlow - Data Manager sur App Store.

Conseil n° 6:
Utilisez des applications de compression de données pour économiser encore plus sur vos méga-octets. Même si la qualité des vidéos et des images peut être réduite, les temps de chargement des applications connectées à Internet seront plus rapides. Les utilisateurs d'applications gourmandes en images telles qu’Instagram ou Facebook bénéficieront grandement de ces applications de sauvegarde de données. Découvrez les applications populaires de compression de données - Onavo Extend et Opera Max - sur Play Store ou App Store.

Conseil n° 7:
Activez les paramètres d'économie de batterie de votre téléphone. Le mode d'économie de batterie réduit la fréquence à laquelle votre appareil tente d'accéder à Internet pour ses applications afin de préserver la durée de vie de la batterie. Dans ce mode, l'utilisation des données est réduite.

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LE FREE ROAMING DANS LES PAYS SIGNATAIRES DU PROTOCLE D’ACCORD DE L’ESPACE CEDEAO

1. Qu’est-ce que le Free Roaming dans l’espace CEDEAO ? 

Le Free Roaming est un service d’itinérance réglementé qui se caractérise par la suppression de toute surtaxe et surcharge sur les services VOIX et SMS de l’abonné en itinérance (déplacement). 

2. Quels sont les pays signataires d’un accord de Free Roaming dans l’espace CEDEAO?

La Guinée, le Sénégal, le Mali, le Togo, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et la le Bénin sont les signataires d'un accord de free roaming dans l'espace sous-régional.

3. Est-ce que le Free roaming est effectif  entre tous les pays signataires de l’accord d’Abidjan ?

Oui, le Free Roaming est effectif entre tous les pays signataires de l'accord d'Abidjan.

4. D’autres pays de la CEDEAO peuvent-ils adhérer au protocole d’Abidjan ?

Oui, s’ils en font la demande et respectent les conditions du protocole d’accord.

5. Qui peut bénéficier du free roaming dans l’espace CEDEAO?

Tout abonné en itinérance (déplacement) ressortissant d’un des pays signataires du protocole d’accord d’Abidjan peut bénéficier du free roaming dans un des pays de la CEDEAO où le free roaming est effectif.

6. Quels sont les services concernés ?

Les services VOIX et SMS.

7. Comment fonctionne le free roaming dans l’espace CEDEAO ?

a. Réception d’appel : 300 premières minutes gratuites de réception d’appels en provenance des pays signataires du protocole d'accord d'Abidjan et valables pendant 30 jours calendaires; les appels en provenance de pays non signataires ne sont pas concernés par la gratuité des 300 premieres minutes de reception d'appel.

b. Emission d’appel et SMS: L’abonné en déplacement bénéficie du tarif local du pays visité où le Free Roaming est effectif.

8. Quelle est la durée de validité du Free Roaming dans l’espace CEDEAO ?

a. Réception d’appel : à l’épuisement des 300 premières minutes de réception d’appel ;
b. Emission d’appel et SMS: l’abonné en déplacement bénéficie du tarif local du pays visité pendant 30 jours calendaires.

9. Dans quels cas l’abonné ne bénéficie pas du free roaming dans l’espace CEDEAO ?

a.  Réception d’appel : après avoir consommé les 300 premières minutes gratuites de réception d’appel ou après avoir dépassé les 30 jours calendaires en déplacement, la réception d’appel redevient payante comme dans le cadre du roaming classique. 
Lorsque l'abonné reçoit des appels en provenance de pays non signataires du free roaming, il ne bénéficie pas non plus des avantages du free roaming dans l'espace CEDEAO.

b. Emission d’appel et SMS: après avoir dépassé les 30 jours calendaires en déplacement, les tarifs réduits (tarif local du pays visité) d’émission d’appels et SMS ne s’appliquent plus. Les tarifs en vigueur sont ceux du roaming classique.

10. Quelles sont les conditions pour bénéficier à nouveau du Free Roaming dans l’espace CEDEAO ?

A l’épuisement des 30 jours calendaires suivi d’un retour dans le pays d’origine, l’abonné bénéficie à nouveau des avantages du Free Roaming.

11. Quels sont les tarifs appliqués ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) à l’adresse suivante : contact@arpt.gov.gn