VEILLE TECHNOLOGIQUE

L’une des missions essentielles de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) consiste à veiller sur l’évolution technologique afin de détecter systématiquement tout changement ou évolution de tendance dans le panorama technologique. Elle scrute l’écosystème des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans le but de déterminer les sujets d’actualité du secteur, de les analyser pour mieux comprendre les enjeux de la régulation et l’impact des TIC dans la vie de tous les jours. C’est dans ce cadre que s’inscrit ce bulletin intitulé "Internet des objets (IoT)”. Les avantages potentiels de l'Internet des objets (IoT) sont presque illimités et les applications IoT changent notre façon de travailler et de vivre en économisant du temps et des ressources et en ouvrant de nouvelles opportunités de croissance, d'innovation et de création de connaissances. L’orientation de cet article porte sur les définitions de l’IoT, sa composition, ses domaines d’application et ses défis.

Le document est disponible ici

INTRODUCTION
Conformément à la Loi No/2015/018/AN relative aux Télécommunications et aux Technologies de l’Information en République de Guinée, l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT), est chargée entre autres de veiller sur l’évolution technologique, préparer les avis, recommandations, rapports et revue en vue de proposer des projets de modifications législatives et réglementaires.
C’est dans ce cadre que s’inscrit cette œuvre intitulé "Internet des objets (IoT, Internet of Things)” dont l’orientation porte dans un premier temps sur les définitions possibles de ce réseau, en suite sa description, puis les défis créés et en fin ses domaines d’application.
QU’EST-CE QUE L’INTERNET DES OBJETS ?
En 2020, on estime à 50 milliards le nombre d'appareils connectés dans le monde [1] et d’ici à 2025 les analystes prévoient une amplification et chiffrent à 150 milliards le nombre d’appareils connectés [6]. La raison fondamentale de cette croissance n’est pas la population humaine ; mais plutôt, les appareils que nous utilisons tous les jours. Nous vivons dans un univers des objets interconnectés où les humains sont en interaction avec les machines et les machines qui communiquent avec d'autres machines. L'Internet des objets (IoT) peut être défini comme "un réseau qui permet la surveillance et le contrôle de l'environnement physique par la collecte, le traitement et l'analyse des données générées par des capteurs ou des objets intelligents”[2].
Il peut aussi être défini comme étant "des appareils et systèmes connectés intelligemment pour exploiter les données recueillies par des capteurs et des actionneurs intégrés dans des machines et d'autres objets physiques”; ou "l'interconnexion de plusieurs applications M2M, permettant l'échange de données entre plusieurs secteurs d'activités" ; également comme "l'interconnexion via Internet de dispositifs informatiques intégrés à chaque objet, leur permettant d'envoyer et de recevoir des données”. Autrement dit, "l’Internet des Objets est un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d’identification électronique normalisés et unifiés, et des dispositifs mobiles sans fil, d’identifier directement et  sans ambiguïté des entités numériques et des objets physiques et ainsi de pouvoir récupérer, stocker, transférer et traiter, sans discontinuité entre les mondes physiques et virtuels, les données s’y rattachant”[3].
Selon l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) "l’Internet des objets est une infrastructure mondiale pour la société de l’information, qui permet de disposer de services évolués en interconnectant des objets (physiques ou virtuels) grâce aux technologies de l’information et de la communication interopérables existantes ou en évolution”.
D’une manière pratique, l’Internet des objets représente un ensemble d’objets connectés, qui communiquent via de multiples technologies avec diverses plateformes de traitement des données, en rapport avec le Cloud et le Big Data. Il représente donc les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet [4].

QUELS SONT LES COMPOSANTS DE L’IOT ?
L'IoT n'est pas une technologie unique. Il s'agit d'une combinaison de capteurs, d'appareils, de réseaux et de logiciels qui fonctionnent ensemble pour déverrouiller des données précieuses et exploitables de l'Internet des objets [5].

La figure suivante montre le modèle standard qui décrit les trois (3) composants essentiels de l'IoT à savoir: l’écosystème de services IoT, les réseaux de communication et les dispositifs périphériques. Dans presque tous les modèles de service ou de produit IoT modernes, ce diagramme définit les principaux composants requis lors du déploiement d'une technologie prête pour la production.
• Écosystème de services IoT: l'Écosystème de Services IoT représente l'ensemble des services, plateformes, protocoles et autres technologies requis pour fournir des fonctionnalités et collecter des données à partir des dispositifs périphériques déployés sur le terrain. Cet écosystème collecte généralement les données des dispositifs périphériques et les stocke dans son environnement de serveurs. Ces données peuvent être rendues à l'utilisateur en transmettant des représentations visuelles élégantes des données à diverses interfaces utilisateurs. Ces données, souvent sous forme de métriques, de paramètres ou de commandes, peuvent également être transmises à des tiers autorisés via une API (Application Program Interface).
• Réseaux de communication: les composants du réseau de communication sont inhérents à l'IoT et fournissent la connexion entre les deux écosystèmes. Les réseaux de communication transfèrent aux applications et aux autres dispositifs les données saisies par les dispositifs, de même que les instructions que les applications adressent à ceux-ci. Ils sont à même d'assurer le transfert des données de manière fiable et efficace. L'infrastructure réseau de l'IoT peut être mise en place sur la base des réseaux existants ou en évolution tels que: réseaux à satellite, réseaux cellulaires (2G/3G/4G/5G), LPWA (Sigfox, Semtech, Clean-Slate, LoRa, NB-IoT) et réseaux locaux(Wi-Fi, Zigbee, RF-mesh, Bluetooth).
• Écosystème de dispositifs périphériques IoT: l’Écosystème des Dispositifs Périphériques IoT se compose de dispositifs de faible complexité, de dispositifs riches ou complexes et de passerelles qui relient le monde physique au monde numérique via plusieurs types de réseaux capillaires câblés et sans fil. Des exemples de dispositifs périphériques communs sont les capteurs de mouvement, les verrous de porte numériques, les systèmes télématiques d’automobiles, les systèmes de contrôle industriels pilotés par capteurs, etc. Les dispositifs périphériques collectent des métriques à partir de l'environnement physique qui les entoure et transmettent ces données sous différents formats via un réseau capillaire ou cellulaire à l'écosystème de services, recevant souvent des instructions ou des actions déterminées en réponse.

QUELS SONT LES DÉFIS CRÉÉS PAR L'IOT ?
L'Internet des objets est une opportunité pour le monde d'avancer ensemble, afin de créer des bases de données toujours plus vastes de connaissances, d'expériences partagées et d'explosions d'innovation. Mais pour que cela fonctionne efficacement, les technologies qui génèrent cette connectivité doivent être sécurisées, afin d'assurer la confidentialité, la fiabilité et la qualité des services nécessaires pour que cette grande utilité, ce besoin fondamental impératif, soit disponible pour tous ceux qui en ont besoin.
Pour que l'Internet des Objets évolue efficacement, nous devons résoudre les problèmes de sécurité inhérents à sa croissance. Ces défis sont :
• la Disponibilité : assurer une connectivité constante entre les dispositifs périphériques et leurs services respectifs;
• l’Identité : authentification des dispositifs périphériques, des services et du client ou de l'utilisateur final qui administre souvent ce dispositif périphérique;
• Confidentialité : réduire le potentiel de dommages pour les utilisateurs finaux Sécurité : assurer que l'intégrité du système peut être vérifiée, suivie et surveillée;
• Sécurité: Bien que la sécurité sur Internet se soit considérablement améliorée au cours des dernières décennies, il y a eu plusieurs lacunes importantes dans la santé globale de la technologie moderne. Ces lacunes ont été plus évidentes dans les systèmes embarqués et dans les services de cloud, les deux principaux composants de la technologie IoT. Pour que l'IoT évolue sans exposer des groupes massifs d'utilisateurs et de systèmes physiques à des risques, les pratiques de sécurité de l'information doivent être appliquées sur les deux composants plus importants d’un écosystème IoT : les dispositifs périphériques et les Services IoT [7].

QUELS SONT LES DOMAINES D’APPLICATION DE L’IOT ?
L’IoT se retrouve de nos jours dans plusieurs secteurs d’activité. Les principaux domaines dans lesquels il est couramment utilisé sont :
• l’agriculture et l’élevage intelligents: pour l’utilisation des ressources agricoles, la gestion quantitative du processus de production, la surveillance de l’environnement agricole et de production, la gestion de la qualité, sûreté et la traçabilité des produits agricoles, et la surveillance du bétail.
• l'industrie intelligente: pour le contrôle du processus de production, la surveillance de l’environnement industriel, le contrôle de la chaine de fabrication, la surveillance du cycle de vie du produit, la sûreté dans la fabrication, le contrôle de la conservation d’énergie et la pollution, la maintenance préventive et prédictive.
• la logistique intelligente: pour le contrôle de l’inventaire, la gestion de la distribution, la traçabilité et autre système moderne de logistique, la plateforme de services logistiques public couvrant différents domaines et zones, avec e-commerce intelligent et logistiques intelligentes. 
• le transport intelligent: pour la perception et la notification de l’état du trafic, le contrôle intelligent et l’orientation du trafic, le positionnement et la programmation des véhicules, la surveillance et le service de contrôle à distance de véhicules, la coordination des routes et véhicules et plateformes intégrées de transport intelligent, les systèmes de transport intelligents coopératifs, les systèmes d'intervention d'urgence automobile, les services de sécurité des transports, les systèmes d'aéronefs sans pilote, la conduite autonome.
• le réseau électrique intelligent: pour la surveillance des installations électriques, poste intelligent,   répartition de puissance automatique, puissance électrique intelligente, programmation électrique intelligente, lecture à distance du compteur.
• la protection intelligente de l’environnement: pour la surveillance de source de pollution, la surveillance de la qualité de l’eau, la surveillance de la qualité de l’air, le réseau de collecte d’information environnementale et sa plateforme d’information.
• la sécurité intelligente: pour la surveillance de la sécurité sociale, la surveillance de transport des produits dangereux, la surveillance de la sûreté des aliments, rapide alerte et réponse aux urgences pour les infrastructures telles que les importants ponts, immeubles, rails, réseaux de tuyaux d’eau.  
• les soins médicaux intelligents: pour le contrôle des produits pharmaceutiques, la gestion des hôpitaux, collecte et analyse de la physiologie humaine et les paramètres médicaux, and les services médicaux à distance pour la famille et la communauté.
• la maison intelligente: pour les réseaux domestiques, la sécurité de la maison, le contrôle intelligent des appareils, les compteurs intelligents, la conservation d’énergie et faible carbone, et formation a distance.
• Villes intelligentes (stationnement, éclairage, gestion de l'eau et des déchets, détection de fumée d'incendie, bâtiments, services de sécurité des citoyens, surveillance des actifs physiques de la ville, etc.), Communautés rurales intelligentes et  Destinations touristiques intelligentes [8][10].


Figure 2: Differents services et technologies de l’IoT [9]

CONCLUSION
L'IoT englobe plusieurs technologies telles que les technologies de l'information, les sciences cognitives, les technologies de la communication et l'électronique à faible puissance. L'IoT crée une société de l'information et une économie du savoir plus récentes. Mais les défis de la recherche, des industries et du gouvernement continueront de pousser et d’investir [10]. Le développement de l'IoT dépendra des progrès technologiques dans la mise à l'échelle des appareils éconergétiques, dans l'obtention des informations de sources hétérogènes, dans la réduction des coûts et dans l'amélioration de l'efficacité. Le développement de l'IoT a exposé de nombreux nouveaux défis, notamment des normes immatures, une architecture peu claire, des réserves sur l'interopérabilité, la durabilité énergétique, la confidentialité et la sécurité. L’IoT est devenu une tendance inévitable du développement de l'industrie de l’information qui apporte de nouveaux changements à nos vies au quotidien. Au regard des avancées technologiques, il est intéressant de savoir jusqu’où nous mènera l’évolution de l’Internet des objets? 

RÉFÉRENCES

[1] Securing the Internet of Things: A Proposed Framework, http://www.cisco.com/c/en/us/about/security-center/secure-iot-proposed-f... (Octobre, 2016)
[2] Security of IoT Systems: Design Challenges and Opportunities, Teng Xu, James B. Wendt, and Miodrag Potkonjak Computer Science Department, University of California, Los Angeles, 2015
[3] L’Internet des objets de Pierre-Jean Benghozi, Sylvain Bureau et Françoise Massit-Folléa (Edition MSH)
[4] J.-P. Vasseur and A. Dunkels, Interconnecting smart objects with IP: The next internet. Morgan Kaufmann, 2010
[5] What you need to know about IoT platforms,  AT&T, https://www.att.com/IoT
[6] Philippe Gastaud, Internet des Objets : cartographie et enjeux d’une révolution, novembre 2016, https://www.e-strategic.fr/blog/internet-des-objets/
[7] CLP.11 Aperçu des lignes directrices de sécurité IoT Version 2.0, GSMA, 26 Octobre 2017
[8] IoT application domains – the example of the studies within ITU-T (SG20), www.itu.int
[9] Internet of Things – From Research and Innovation to Market Deployment, Dr. Ovidiu Vermesan SINTEF, Norway and Dr. Peter Friess EU, Belgium; ©2014 River Publishers
[10] A Vision of IoT: Applications, Challenges, and Opportunities with China Perspective Shanzhi Chen, Hui Xu, Dake Liu, Bo Hu, and Hucheng Wang, IEEE INTERNET OF THINGS JOURNAL, VOL.1, NO. 4, AUGUST 2014;  https://ieeexplore.ieee.org/stamp/stamp.jsp?arnumber=6851114