UN CADRE DE DIALOGUE OUVERT ENTRE LES ACTEURS DU SECTEUR


Publié le 16 Juillet, 2021 - 15:26

UN CADRE DE DIALOGUE OUVERT ENTRE LES ACTEURS DU SECTEUR

Ce Jeudi 15 juillet 2021 s’est tenu dans les locaux du Ministère des postes et télécommunications, la rencontre avec  les acteurs du secteur régulé à savoir les opérateurs mobiles, les FAI ainsi que le régulateur qui est l’ARPT.

L’objectif de cette rencontre était d’échanger sur les enjeux liés à l’évolution du secteur afin de trouver des solutions aux différents problèmes auxquels ils sont confrontés.

 En plus des membres du Cabinet de M. le Ministre  et une délégation de l’ARPT composée du Conseiller Principal, du Directeur de l’Economie et Prospective, de la Responsable de la communication, la rencontre a connu la participation des  Directeurs Généraux, de la SEOGEB, de la GUILAB, de l’Opérateur ORANGE  et d’ETI avec certains de leurs collaborateurs, des représentants des Directeurs Généraux des autres  sociétés de téléphonies et Fournisseurs d’Accès Internet.

A l’entame de cette rencontre le Ministre des Postes et Télécommunications et de l’Economie Numérique  Monsieur  Oumar Said  Koulibaly a invité les  acteurs du secteur d’œuvrer dans un esprit professionnel,  tout en rappelant que cette rencontre vise à identifier, analyser les défis et contraintes du  développement.  Il les remerciera également  pour leur contribution dans la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement des TIC et qui a échue et leur volonté exprimée à participer  à l’élaboration  de celle de la  période 2021-2026  qui permettra de   booster encore le secteur.

Le Ministre a aussi  rappelé  acteurs que  lorsqu’ils sont  en difficultés ou en toute circonstance d’ailleurs,  l’ARPT reste leur interlocuteur privilégié. Il en profitera pour remercier les opérateurs pour la continuité des services qu’ils assurent en ce temps, conformément aux différents engagements pris au sein du gouvernement

Toutefois, le Ministre  Oumar Saïd KOULIBALY   rassura  que  son département   en tant que ministère de tutelle, reste très attaché à la création et au raffermissement des initiatives qui  sont de nature à rapprocher les acteurs. Dans cet esprit, il invitera les acteurs à plus de concertation, suggéra l’idée de la création d’un patronat des acteurs du secteur (qui sera un bon interlocuteur du gouvernement sur les questions stratégiques du secteur), et informera de son intention de  mettre en place à partir  de cette rencontre, un cadre permanent de dialogue entre les acteurs, dont les modalités de fonctionnement seront fixés dans un bref délai. 

Concernant la fiscalité du secteur telle que présentée par la GSMA dans un rapport d’analyse/d’état des lieux, il a informé qu’une rencontre a eu lieu  récemment avec des représentants de cette organisation et qu’en tant que Ministère tutelle,   n’ayant pas été associé à l’étude de la GSMA et encore moins  le Régulateur, l’Etat ne reconnait pas ledit rapport. Un point de vue compris et partagé par la GSMA qui a promis de revoir son approche et se rapprocher des acteurs Etatiques (Régulateur et Ministère)  dans les prochains jours.

Apres l’introduction faite par le Ministre les représentants des différents acteurs du  secteur (ARPT, Opérateurs mobiles et FAI) ont à tour de rôle pris la parole au nom de leurs institutions et entités pour remercier le Ministre de cette belle initiative avant d’insister sur le renforcement du cadre de dialogue permettant d’harmoniser les points de vue autour des différents problèmes.

Quant à l’ARPT, représentée par Monsieur Condé Aboubacar SIDIKI, Conseiller principale de la Direction Générale,  Il a fait savoir dans son discours,  que le régulateur est satisfait de cette initiative du ministre et qu’elle est  prête et disponible dans le cadre du dialogue, avant de remercier les partenaires qui étaient présents à cette rencontre  par sa voie au nom du Directeur général de l’ARPT qui a promis d’écouter les acteurs de l’ écosystème des télécoms postes et numérique de notre pays. Il a rappelé que, l’autorité de régulation des postes et télécommunications  ARPT s’inscrit dans la vision  du département des télécoms.

Les discussions ont abouti aux recommandations ci-après :

  • L’élaboration d’un memo par chaque entité qui prendra en compte l’Etat des lieux et les perspectives. ce memo sera transmis au Ministère pour analyse et synthèse.
  • La mise en place d’un comité  de concertation ;
  • La mise en place d’un syndicat de patrons des acteurs du secteur