Le Directeur Général, M. Sékou Oumar Barry et son adjoint M. Adama Condé accompagnés des cadres de l’ARPT ont poursuivi leurs échanges avec les acteurs du secteur en vue d’une prise de contact.

La Direction Générale de l’ARPT a rencontré respectivement le 12 et 13 janvier 2022, les opérateurs de téléphonie mobile et les opérateurs d’infrastructures. Partout, le message de M.  Sékou Oumar Barry est le même : « Nous sommes là pour une visite de courtoisie et par la même occasion, nous enquérir de vos préoccupations et attentes, puis rappeler la nécessité d’offrir au consommateur des services de qualité à des coûts raisonnables. L’ARPT a une triple responsabilité envers l’Etat, l’investisseur et le consommateur ».

Les acteurs rencontrés, à leurs tours, ont tous exprimé leur satisfaction quant à cette démarche qui, selon eux, est une première.

Dans son intervention, M.Papa SOWDirecteur Général de MTN Guinée a rappelé : « le secteur des Télécommunications est porteur d’inclusion économique et financière et méritent d’être positionné comme le poumon de l’économie guinéenne car il revêt un caractère transversal. Nous sollicitons l’apport et l’accompagnement de l’Etat puisque nous voulons être un bon partenaire”.

  1. Boubacar Sadikh DIOP, Directeur Général de ORANGE, quant à lui, s’est réjoui de la venue à la tête de l’Autorité de Régulation, d’un spécialiste du secteur qui connait les réalités et contraintes des opérateurs mobiles. Il souhaite l’amélioration des conditions d’investissement et du développement du secteur.

Le Directeur Général Franz JAUBERT de Cellcom Guinée a, pour sa part, expliqué les difficultés rencontrées par la société.

A l’issue de toutes ces rencontres, le Directeur Général de l’ARPT a résumé ces journées de prise de contact en ces termes « Nous avons constaté que le secteur a besoin d’un renforcement du cadre règlementaire. Les défis sont énormes. On a retenu les avis des uns et des autres. Il y a beaucoup d’attentes venant des consommateurs, des investisseurs et également de l’Etat. Les consommateurs s’attendent naturellement à une baisse des prix et au retour de certaines normes auxquelles ils étaient habitués. Il y a beaucoup de plaintes par rapport à la dégradation de la qualité de services et celle du réseau. Il est de notre devoir en tant que Régulateur de nous entretenir avec les différents acteurs pour donner satisfaction aux consommateurs.  Ce qui constitue une des instructions qui ont été données par le Chef de l’Etat et qui mérite une attention particulière pour l’ARPT ».

Poursuivant, il a indiqué « il faut ramener très vite la Guinée dans la liste des pays qui donnent la qualité de service qu’il faut, à un prix abordable.  (…) À la suite de toutes ces concertations on aura un plan concret pour voir comment est-ce qu’on va redresser le marché, quelles sont les priorités qu’on a dégagées et comment est-ce qu’on va les adresser ».

Ces rencontres ont pris fin par des visites à la SOGEB et la GUILAB.

Mamaaissata TRAORE

1 comment on “PRISES DE CONTACT DE LA DIRECTION GENERALE DE L’ARPT AVEC LES ACTEURS DU SECTEUR REGULE(SUITE ET FIN )

  1. La question principale réside dans la gestion …Les opérateurs doivent procéder au dégroupage en permettant au FAI de s’occuper intensément accès à l’Internet qui constitue le point focal des utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.